Sur les Céphées, Zélie a eu la merveilleuse idée de lancer un défi en hommage à la Syrie!

Pas de date limite, ni de participants au compte-goutte, juste des idées, des envies et beaucoup de passion ;)

Et qui dit Syrie, dit...savon d'Alep bien sûr!

Comment, vous ne connaissez pas ce savon antique, mythique, salvateur, vert, à l'odeur caractéristique?

Le truc en cube grossier au fin fond du rayon hygiène de la boutique "naturelle" entre les gels douches bio à la pomme et les shampooings à l'argile?

Il a traversé les âges depuis l'antique Mésopotamie où il est né, premier produit d'hygiène efficace, il a permis à de nombreux croisés de passer du stade de tas de crasse sur pattes à celui d'hommes dignes de ce nom!

Il a voyagé jusqu'à nous et est devenu l'ancêtre de ce bon vieux savon de Marseille.

Mais siiiii, THE savon pour eczémateux, boutonneux, pour la toilette corporelle, lavage des cheveux, de bébé au papy Maurice.

 

L'aïeul des savons solides, saponifié à la soude naturelle (salicorne)

746px-Aleppo_soap_01

 Source: Wikipédia 

Bon nombre de savonnières ont rêvé de réaliser leur propre version de ce secret à bulles, produit depuis des millénaires à Alep, en Syrie.

De l'huile d'olive, de la soude et de l'huile de baies de laurier, super!!!

Sauf que de l'huile de baies de laurier, ça coûte un bras, deux reins et un genou, alors de là à en faire des savons...sans compter les foirages, ratages, crises de nerf car pas de calculateur comportant cette huile.

Mais c'était sans compter sur les fournisseurs outre-Rhin et sur mes neurones pas si réfractaires aux maths. ^^


**** Pour la petite histoire ****

Inutile de revenir sur l'histoire de ce pays, l'un des plus vieux foyer de population au monde, mais juste parler un peu de ce savon qui représente bien plus qu'une figure toute propre et une solution à mes problème d'acné.

La Syrie pour moi, c'est la Bible, l'histoire de Naaman le syrien qui atteint de lèpre, n'eut d'autre choix que de faire confiance à Elisée le prophète et de se laver sept fois dans le fameux Jourdain. Peut-être avant son départ avait-il testé le célèbre savon de chez lui? qui sait...pas sûre que les dates correspondent, mais cela me fait déjà partir à des années lumières de la banlieue parisienne tout d'un coup...on à la droit de rêver un peu non?

Ce n'est que le début du voyage à travers le temps et l'espace...vers Jerusalem (tous les chemins mènent à Rome, mais aussi à elle)

Bien plus tard, un jeune homme du nom de Shaul de Tarse assista à l'éxécution d'un innocent, prénommé Etienne, mis à la mort par lapidation à cause de sa foi en Yeshua par le sanhédrin (tribunal religieux juif) et son discours plus vrai que nature.

Ce jour-là il tenait les manteaux de celui qui allait devenir le premier martyre chrétien de l'histoire.

Shaul était promis à un avenir brillant!!! Un pharisien, zélé dans l'étude de la foi de ses pères, le judaïsme, il fut un élève de Gamaliel. (pas n'importe qui ;) )

C'est dire si cet homme n'était pas l'un de ceux à qui l'on pouvait raconter des bobards quant à ce nouveau messie, ce galiléen de Nazareth, car après tout, comment quelque-chose de bon pouvait-il sortir de ce trou...et il était mort depuis d'ailleurs!!!

Sa sport favori, dans la dynamique de défense de la Torah: détruire cette nouvelle secte hérétique, ces nazaréens, et qui remettent en cause les dogmes établis par grands enseignants du peuple juif!!! Il fut connu parmi toute la communauté chrétienne pour en être un virulent adversaire et un persecuteur sans pitié.

Il faisait si bien son oeuvre qu'il fut dépêché à...Damas, afin d'y réduire à néant ces fous.

C'était sans compter sur les plans de Dieu pour Shaul...à moins de faire comme Jonas en tentant de fuir (trèèèès mauvaise idée!!!), pas moyen d'échapper à son destin!

Sur la route de Damas, Shaul rencontra son Seigneur et Sauveur, et ce changement fut si radical que même les disciples de la ville eurent des doutes quant à ses intentions, c'est dire si sa réputation était déjà bien faite!

Par la suite, il devint...Paul, l'apôtre des Gentils et mourut exécuté à Rome.

********

Mon savon, fort de toutes ces références qui me tiennent à coeur, ont fait germer dans mon esprit cet Alep-like:

 

Olive 75%

Amande Douce 10%

Baie de Laurier Raffinée 15%

Eau et NaOH

Méthode à chaud, dite "au chaudron".

 

DSC01111

Le voici brut de laurier, pour ne pas dire autre choses, tout frais sorti du moule

 

Réaliser ce savon fut une véritable Soap Therapy, tellement j'y ai pris du plaisir et une joie toute enfantine!!

C'est tout de même fou ce que le mélange d'huiles et de soude peut produire sur un état d'esprit négatif, en proie à un profond ras-le-bol. Essayer c'est l'adopter!!!

Rien que le parfum puissant et fumé de l'huile de baies de laurier a suffit à me rendre le sourire ^^

ça a été rapide, facile, bien que l'HV de baie de laurier m'ait donnée quelques inquiétudes car c'était une grande première.

Une huile très visqueuse, livrée en sachet, c'est vous dire à quel point elle est particulière, avec son vert profond.

Et pour parfaire le résultat final, j'ai procédé à l'estampillage et à la chirurgie esthétique de cette production maison toute spéciale:

 

 Sur_la_route_de_Damas_2

Ce vert, je le trouve tout simplement magnifique, réhaussé de mica vert Taurus!!! Tombée en amour!!!


Pas de lettres arabes pour celui-là, car franchement je n'y connais absolument rien et serai incapable d'écrire quoi que ce soit, donc autant le personnaliser à ma façon :P

Le prochain, pourquoi pas en hébreu?

En revanche, et je tâcherai de m'en souvenir la prochaine fois, 3% de parfum pour un savon à chaud c'est beaucoup trop!!! Car, il est parfumé ce petit. (désolé, je n'avais pas vu la mention parfum naturel)

Habituellement c'est 1% pour ma part, mais là, je me suis lâchée...trop...beaucoup trop

Alors, quelle senteur pet bien se marier avec le laurier sans donner un résultat poussant au suicide?...sur la route de Damas?...de la rose?...à la Rosa Damascena bien sûr!!!

Bon ok, soyons honnêtes, je n'ai pas vidé mon misérable flacon d'HE de rose de Damas dans un savon, mais utilisé les semi-identiques de chez Gisella Manske.

Oui, un tout bête parfum qui a embaumé mon appart, à tel point que les chutes serviront à parfumer les tiroirs et placards.

 

Aaah! un beau voyage vers une contrée lointaine, riche, qui n'a de cesse d'influencer le monde d'aujourd'hui.

En espérant de tout mon coeur que la paix y reviendra un jour...bien que le passé semble indiquer que ce n'est pas demain la veille.

 

Prochaine expérience (non, déjà réalisée):

Le savon d'Alep maison, méthode à froid

ou

la comparaison des deux méthodes