En ce joli mois de mai, j'ai décidé de vous présenter ce joli savon, réalisé en avril dernier selon la video-tuto de KaFée sur le marbrage à la cuillère ou Spoon Swirl!

Une recette de base facile à travailler sans trace rapide, des pigments à gogo et me voilà partie à tenter l'expérience...peu avant 16H!

Je dois être en manque d'adrénaline ou suicidaire pour toujours tenter des trucs pas possible juste avant la sortie des classes °_°!

 

Coco 30%

Karité 20%

Olive 20%

Ricin 20%

Abricot 10%

Eau et NaOH

Parfum Pamplemousse-Bois de Hô et arôme amande amère + mélange du parfum "V 2009" 21g

Pigments: Bleu turquoise, Violet, Dioxyde de titane.

SURGRAS 10%

 

DSC00988

Ah il n'a pas la finesse du merveilleux savon de Ka, c'est certain.

Car ayant voulu jouer ma maligne, j'ai donné un coup de mixeur en trop afin d'épaissir la trace trop fine à mon goût...et du coup, elle est devenue plus épaisse que désirée.

Certes, le travail a été possible sans gros souci, mais pas ce que je voulais vraiment et j'ai découvert plein de bulles à la coupe. ^^

 

DSC00991

L'entame, un peu destroy lors du demoulage...les trous sont bien visibles


Au début, face à la quantité de pâte à répartir alternativement, je me suis dit que ça allait être long mais pas du tout!

J'ai pu le faire juste avant de me rendre à la soirée jeux de société prévue par l'école de ma princesse et nettoyer tout mon bazar, car oui, ça laisse des traces, un vrai champ de bataille pire que d'habitude!

Deuxième savon purement esthétique, je n'ai pas cherché le soin, la douceur à tout prix contrairement à mes habitudes, tout comme le savon du défi American Soap que j'ai présenté, le "V 2009".

Depuis je n'ai pas encore trouvé le temps de saponifier ni une réelle envie, vu l'actualité mondiale et familiale depuis mars...ça me manque tout ça...

Ah! qu'à cela ne tienne, je retourne à mon labo!!! ^^

 

Désolé, mais au cas où vous poseriez la question, les pigments utilisés ici étaient en vente chez SkinCare Online (Germany), mais ce n'est plus le cas aujourd'hui, et je le regrette bien car la palette de couleur était formidable pour une qualité parfaite.

Qui sait, peut-être en retrouverai-je d'aussi beaux un jour?