Après une discussion autour des derniers-nés d'AZ sur les Céphées, des savons à 40% de lait d'ânesse frais ajouté à la trace, j'ai eu envie de tenter un savon riche en lait, en douceur, sans chichi et au parfum mystérieux...simple ne signifie pas pour autant dénué de finesse, de subtilité et de richesse.

Quel lait choisir? Tous!! Vache, chèvre, jument, brebis, ânesse...chamelle? non je n'en ai pas sur mon balcon!

Voilà, le premier-né de ma gamme "Les Simples" à base de lait animal. Celui-ci sera composé de lait de vache entier microfiltré, c'est-à-dire qu'il n'a subi aucune chauffe contrairement au procédé UHT qui forcément détruit les nutriments interessants, il a juste été passé au travers d'un filtre ultra fin afin de retenir les bactéries.

Il se conserve évidemment au frais, pour une durée assez limitée...mais le goût reste proche de celui du lait cru. (Pour ceux qui en consomment, moi beurk, mais celui-là ne nous donne pas mal au ventre).

J'ai hésité à porter le pourcentage de liquide de ma formule à 40%, évidemment pas à la trace, car franchement ça ne me dit rien d'ajouter du liquide à ce moment-là.

Ne me demandez pas pourquoi, je l'ignore, c'est juste un choix personnel fondé sur...rien!

Un savon doux et simple? OK! je dis:

Coco

Karité

Olive

Ricin

Lait de vache microfiltré frais 38%

NaOH 

Et bah si c'est pas donner dans la simplicité ça...un brin tristounet pour moi qui aime les formules à 15000 huiles, les lessives de soude à plusieurs, les ajouts extraterrestres.

Comment remédier à cela et apporter une touche bien à moi? 

Allez hop, un peu d'argile blanche et crème d'avoine.

Surgras 10%: Karité, Mangue, Amande Douce, Bourrache, Onagre.

Par une belle synergie au pifomètre pour une fois, voyons! Dosée à 3%.

Lavandin, Citron

Magnolia

Immortelle

Myrrhe, Encens Oliban, Santal

Il ne manque que de l'or pour rappeler les cadeaux offerts par les mages à la naissance de Jésus ^_^

DSC00738


Procédé:

Pour une lessive de soude 100% milk, j'ai dilué mes perles caustiques dans un tiers de lait congelé et ai versé les 2/3 restant dans les huiles + argile blanche et crème d'avoine.

Travail au mixeur et au fouet car peu de temps devant moi cette fois-ci.

Le tout mis en moule silicone coeurs, grand modèle. Pour un batch de 700g d'huiles, j'ai obtenu 12 jolis coeurs, isolés par la suite dans mon four. Ils sont pas trop monté en température.

Démoulé 24h après, sans souci, les savons ne sont pas collants et suffisamment fermes, étonnant vu la quantité de liquide présent. Habituellement ça suinte, ça transpire pour moins que ça.

Tamponné cet après-midi, je suis surprise par la texture lisse, qui ne poisse pas du tout au doigt.

Les moules individuels ont finalement du bon!! ceux en silicone en tout cas...

Niveau parfum, le magnolia semble prendre le dessus bien que faiblement dosé. Normal pour cette huile essentielle (HE) ô combien précieuse et chère, dont quelques gouttes suffisent à embaumer un produit et lui donner une touche fleurie ultra féminine que j'adore.

Tout le monde n'aime pas, certes, mais avec la cure, elle va s'affiner et révéler son véritable visage ;o) Vous l'aurez compris, j'aime cette HE à la folie, pas comme mon compte en banque =P

Ils sèchent patiemment, en attendant janvier 2011...c'est long, mais qu'est-ce que c'est long!!!

Il faudrait que j'investisse dans un déshydrateur, histoire de voir ce que ça donne. =P

 Il est pas beau mon coeur? Plein de choses précieuses, qui ne se voient pas à l'oeil nu, mais se sentent et se ressentent, comme un véritable coeur...vous aurez compris que こころ - 心 (Kokoro) en japonais signifie "coeur" en tant que sentiments (et non l'organe ;o) ) 

DSC00743

Les photos seront changés dès que la luminosité me permettra des prendre des potables...