Une recette qui a fait ses preuves non seulement chez moi, mais aussi Outre-Manche.

Un miracle qui a permis à mon fils de 7 ans de retrouver un peau digne de ce nom, sans plaque de peau brûlée, ni boutons.

Une peau d'enfant quoi!

Couplé au Yoshi Soap, le résultat est vraiment étonnant sur mon petit bout.

HUILES VEGETALES

Inca Inchi

Coton

Calophylle Inophyle (Tamanu)

EMULSIFIANT

Olive Douceur 3%

PHASE AQUEUSE

Eau Minérale

HA Fleur d'Oranger + lait de jument en poudre (fond d'un pot)

Glycérine

Xanthane

AJOUTS

HE Géranium

HE Lavande Aspic

HE Bois de Rose

HE Myrrhe

Bisabolol

Conservateur


Bon alors l'odeur, ouh lala, je ne m'attendais pas à ce que le Tamanu prenne le dessus.

Une odeur "verte", ou cube de bouillon comme dit mon fils, enfin au début, car par la suite ça va mieux, beaucoup mieux. Normal, il sent le curry!

Tant que ça marche, le reste m'est complètement égal.

A la confection de ce lait, ma façon d'agiter l'émulsion a inclus beaucoup d'air d'où une consistance mousseuse qui forcément a changé le volume final et m'a fait courir à la recherche d'un flacon supplémentaire. 

Au bout de quelques jours, tout est rentré dans l'ordre et j'ai finalement obtenu un véritable lait, stable, brillant, au fini très lisse et pro! Ouf! Sa couleur est d'un beau vert pastel, merci le Tamanu!

Non, tout est bien, vraiment et efficace, en utilisant une petite quantité de produit pour une grande surface! Tout bénèf'!

Cette huile, ainsi que l'Inca Inchi, fait désormais partie de nombreux soins maisons, ses propriétés étant vraiment très étendues. Dommage que son prix soit élevé...j'adore sa couleur et ses qualités, combinées aux HE.


Après des années de lutte acharnée, je peux désormais crier sur un ton victorieux:

"Allez ECZEMA, OUT!!!!!!!!"